Communauté Congolaise de Charlotte et ses Environs

ARTICLES

INTERVIEW DU PRESIDENT DE LA COMMUNAUTE CONGOLAISE DE CHARLOTTE AVEC TODAY NEWS


Cocom   PAR COCOM-CHARLOTTE  



 
 
FISTON (PAPA NA EXHAUSSE) ET PRESIDENT FANFAN KALONJI.
*l’entretien s’est fait en Lingala, ceci est une transcription Française de cette conversation.
La Version vidéo sera mise sur les médias dans les jours qui suivent par Today’s News.
Question: Par Mr. Fiston (Papa Na Exhaussé)
Réponse: Par Mr. Fanfan kalonji
Charlotte,NC
Fig.1 – Cocom-Charlotte

Bonjour Chers Compatriotes et téléspectateurs de Today News, nous recevons aujourd’hui le président de la Communauté Congolaise de Charlotte, Mr. Fanfan Kalonji.

Question: Comment va la santé ?
Fanfan: Ça va, Dieu aide...
Question: Ca fait deux semaines que nous travaillons à la préparation de cette émission. J’avais fait une vidéo online vous demandant(Téléspectateurs) de nous envoyer quelques questions. Luthens va jouer(audio) quelques questions pendant le cours de cette émission
Première Question de la part de Mr. Ado et deuxième d’un compatriote qui ne s’est pas présenté.

Question: Bonjour, c’est ADO, Président Fanfan, c’est pas vraiment une question de ma part mais plutôt une suggestion. Est-ce possible d’avoir des réunions de prière ne fut-ce qu’une fois l’an pour le Congo. Réunion de prière pour toutes conféssions confondues (Catholiques, musulmans, protestants ect…) et aussi voir comment avoir des réunions avec les pasteurs de la ville, question de consolider les relations. C’est ce que j’avais à dire.
Question: Est-ce possible de réunir nos mamans et même les papas , inviter un juriste pour les enseigner les réalités de ce pays, les éduquer légalement pour qu’elles sachent quoi faire lorsqu’il y a des problèmes conjugaux.
Réponse: Merci pour l’opportunité que vous m’accordez de m’exprimer devant nos compatriotes. Pour la question d’Edo, ses suggestions sont bonnes papa na Exhaucé.Nous avons une journée de prière que nous organisons chaque année pour le Congo, environ une semaine avant notre journée d’indépendance. Nous changeons d’Eglise ou de cadre chaque année. J’aimerais bien vous renvoyer la question pour savoir pourquoi la présence des nôtres est très moindre. Vos suggestions pour faire croitre la participation à ces réunions de prière, sont les bienvenues. Pour ce qui est de la communion pastorale ou le désir de réunir les pasteurs de la ville de charlotte, je pense que c’est une bonne idée que nous allons essayer de concrétiser avant la fin de cette année. Nous allons causer avec l’Aumonier de la communauté (Il est en voyage présentement). Nous allons travailler dans l’esprit de rassembler les pasteurs de charlotte pour des échanges qui peuvent avancer notre communauté.
Question: Et pour ce qui est d’unir les mamans ?
Réponse: C’est une très bonne chose d’unir les mamans et les papas. Je pense qu’il serait mieux en premier temps d’avoir une liste des questions venant de leur part et après faire venir un juriste ou un homme de la loi afin d’apporter des réponses appropriées.
Charlotte,NC
Fig. – Cocom- Famille

Question: Je peux ajouter une question, est-ce que la communauté peut jouer le rôle de la famille élargie dans certains cas. Car il y a une famille qui m’a appelé cherchant de l’aide à leur problème de famille. Est-ce que la communauté peut jouer les « les rassembleurs ? »
Réponse: Très bonne question, vous nous avez choisi aussi pour cela. Nous travaillons pour la mise en place d’une structure que nous appellerons conseil communautaire, qui a aussi pour rôle le règlement des conflits dans la communauté. Le conseil communautaire sera composé de dix personnes et sera en fonction d’ici un mois je pense. Nous vous tiendrons au courant. Mais en attendant, en tant que président, je joue ce rôle là d’une manière ou d’une autre. Je suis souvent entrain de régler certains problèmes entre nos compatriotes. Pas facile, car notre autorité a une limite donnée et les antagonistes doivent faire leur part aussi. En voulant résoudre un litige financier entre deux compatriotes, l’emprunteur a accepté de payer par tranche la somme due, mais le prêteur voulait tout simplement recevoir la totalité de la somme en cash, et nous nous sommes séparés en queue de poisson.
Deux autres questions de nos compatriotes (Les personnes ne se sont pas présentées)

Question: Selon moi la communauté ne fonctionne pas comme il se doit. Mon idée est celle-là. Je ne vois pas claire. Avant tout le monde recevait des messages de la communauté, mais maintenant on en reçoit pas du tout. On ne sent rien de la part du président. Qu’il cherche comment rassembler tous les Congolais, comme le faisait président Bertin. Je ne suis pas contre le Monsieur mais sur le terrain on ne sent rien. Peut-être qu’il lui manque des conseillers, je n’en sais rien. J’ai arrêté ma contribution à cause de cela.
Charlotte,NC
Fig. – Cocom- rélisations

Réponse: Merci papa na Exhaussé, je vais répondre. Notre compatriote dit ne rien sentir de la communauté. Je trouve qu’il n’est pas explicite, ne donnant pas assez de détails. Depuis Mars 2018, nous nous sommes engagés dans les préparatifs des activités du 30 juin pour célébrer notre indépendance. La célébration de l’indépendance a été précédée par une journée de prière que nous avons organisée une semaine avant le 30 juin ; nous avions aussi organisé vers mi-aout le «family Fun day» en association avec Hope for All de Theo Lutuangu en distribuant des fournitures scolaires à nos enfants et c’était une réussite. Et après nous avons eu une assemblée générale avant la fin de l’année ou tout le monde était invité.
Question: Président, est-ce que vos messages arrivent à tout le monde ?
Réponse: Nous ne pouvons vous atteindre que si vous êtes enregistré avec la communauté. Si vous ne l’êtes pas, nous avons besoin de votre téléphone et adresse email pour vous atteindre. En plus de notre page Facebook et notre web site, nous envoyons de fois des emails en bloque, et d’autres messages via WhatsApp. C’est juste question de bonne volonté, si vous avez d’autres alternatives, nous vous prions de nous tenir informer. Nous avons fait un fundraising et d’autres activités mettant des affiches aux magasins de nos compatriotes ici dans la ville de charlotte, Zola et Redstar en passant. Nous allons étendre cela au garages, églises et salons de coiffure dans le future pour la propagation de nos messages. L’autre réalisation c’est la création d’une cellule de notre communauté avec notre compatriote Gobain et les Congolais qui sont autour de lui, c’est une première.
Question: Par cellule, vous parlez juste des gens de son appartement ou vous faites allusion à tout le monde ? R : Non, pas juste son appartement.Ca couvre tous nos compatriotes qui sont aux alentours.
Question: Y-a-t-il des suivis, comment ça fonctionne. Pour les activités du 30 juin passé selon un compatriote, vous ne vous êtes que focalisé sur la fête.
Réponse: La cellule avance très bien et les membres contribuent aussi financièrement à la communauté. Pour ce qui est des activités du 30 juin passé, nous avons assisté les jeunes de notre communauté de plusieurs façons. Nous avons participé à leurs entrainements à plusieurs reprises, nous les avons achetés des vareuses pour ce tournoi en plus d’un ballon et plus. Si quelqu’un dit qu’on pas fait grand-chose, on ne voit pas les choses de la même manière.
Charlotte,NC
Fig. – Cocom- vote

Question: Il y a eu des problèmes pendant les élections passées, reconnaissez-vous qu’il y avait un problème et que la communauté est divisées ?
Réponse: Il y a eu des problèmes, ne pas le reconnaitre c’est ne pas être honnête. Non, je ne crois pas que la communauté est divisée. La communauté a des lois établies bien avant notre arrivée à la direction de la communauté. Un membre effectif c’est aussi celui qui adhère aux lois établies. De fois il faut savoir que dans la démocratie si la volonté de la majorité est adoptée, il faut la respecter. La majorité des gens à qui tu fais allusion, je cause avec eux régulièrement et j’ai leur numéro de téléphone.
Question: Avez-vous pris des dispositions pour éviter une répétition de ce genre de problèmes pour les prochaines élections ?
Réponse: Très bonne question. Vers la fin de mon mandat, l’organe de transition, selon le statut, sera présent pour organiser les élections. Nous étions en assemblée générale et avions demandé aux juristes une révision du statut pour éviter ce genre de conflit dans le futur. Nous avons des juristes dans la communauté et je vous lance un appel, venez travailler sur nos statuts.
Question: Pendant votre campagne, nous n’avons pas entendu vos projets de société ; il n’y a pas eu de débat pour connaitre votre vision.
Réponse: Notre campagne a été faite partout dans la ville de charlotte, nous avons visité les églises, les pasteurs, facebook, nous avions un web site ect ………partout je parlais de mes idées….Nous avions comme slogan, « La continuité positive », ce n’était pas pour juste étendre le mandat d’une personne (mon prédécesseur), mais en plus du projet du centre culture que nous voulions continuer, nous avions parlé de la continuité dans les finances et autres. Pourquoi ne pas continuer ce qui est bien. Est-ce normal que dans la ville de charlotte, avec entre 3,000 ou 5,000 compatriotes dans la ville, est-ce qu’on peut continuer comme ça sans notre propre place ?
Question: Est-ce que vous êtes le dauphin du président Bomela, le projet que vous avez trouvé sur le terrain, c’est ce que vous continuez.
Réponse: Quand je suis arrivé, j’ai trouvé une transparence financière, une bonne gestion, le projet du centre culturel…c’est du positif que nous continuons en y ajoutant nos propres idées. ……Je ne sais pas ce que vous entendez par dauphin, vu le départ annoncé du président Bomela, avec l’encouragement de certains de mes proches, je me suis intéressé à la direction de notre communauté et j’ai fini par avoir le soutien de mon prédécesseur à cause de mes idées, malgré les deux membres de son comité Zadi et Didier qui aussi avaient des intentions de briguer la présidence de notre communauté.
Question: êtes-vous fier d’être président de la communauté….
Réponse: Fierté pas comme tel, la vision est d’aider les nôtres. Ma fierté sera de faire avancer les nôtres, dans tous les domaines à la fin de mon mandat. Q : Aurez-vous besoin d’un autre Mandat après celui-ci ?
Réponse: Pour moi, c’est jusque question de vision. A la fin de mon mandat si j’ai la capacité de continuer, je verrai bien, mais pour l’instant arrivons d’abord à la fin de notre mandat.
Question: Nous avions bcp d’autres questions, mais nous arrivons à la fin de notre émission, nous aurons le temps de continuer cette interview dans un futur proche.
Question: Au juste il y a combien de Congolais à Charlotte ?
Réponse: Ça demande un recensement, pour qu’on ait le chiffre exact. Il faut que les nôtres viennent vers la communauté pour se faire enregistrer. Nous avons les Magasins ( Zola, Redstar ). Nous devons aussi nous poser la question si c’est vraiment important la communauté pour d’autres personnes. Nous vous demandons de vous faire manifester.
Question: On ne peut pas se quitte sans vous poser cette question. Comment vous gérez les divisions générées par les élections du Congo. Car ça divise les gens jusqu’ici.
Réponse: Par définition, le comité est supposé être apolitique. Moi aussi en tant que président je le déplore parce que nous sommes une famille. Nous avons tous un seul passeport. Les gens se réunissent aussi par tribu, les tribus ne sont pas mauvaises mais ne doivent pas prendre précédence sur notre nationalité communauté. Essayons d’arranger ces choses.
Charlotte,NC
Fig. – Cocom- Donate

Question: Avez-vs une question que je n’ai pas posée, question à laquelle vous aimeriez répondre ?
Réponse: J’aimerais parler des contributions ou memberships, vos contributions financières sont les bienvenues. Je vous appelle à nous aider, aidez la communauté Congolaise de charlotte. J’appelle ceux qui sont passés avant nous, venez pour que nous puissions travailler ensemble. Fiston : En tout cas merci bcp, merci Luthens Lutundu, merci Didier, Il y avait beaucoup de questions, mais nous avons posé l’essentiel. Today News.
Réponse: Merci pour le travail que vous êtes entrain de faire, n’oubliez pas la communauté.
 
 

Charlotte,NC
Fig.1 – Cocom-Charlotte

 

 

Get in Touch

We are here for you. We look forward to serving you.

Contact Details